mardi 16 mai 2017

Exercice 15 / Le film numérique


A l'époque où n'existait que la photo argentique, limiter sa rage était relativement facile. Et celui qui "mitraillait" se reconnaissait aisément au fait qu'il n'arrêtait pas de changer de film. L'appareil digital, combiné à des cartes mémoires de plus en plus importantes, ont pratiquement supprimé l'idée de "limite" dans le nombre de photo que l'on réalise lors d'une session. Au point que la photographie semble parfois plus être un exercice du doigt que de l'intelligence ou de la vue.

Dans cet exercice, je propose une contrainte supplémentaire lors d'un exercice que vous feriez par ailleurs, par exemple une sortie en club photo.

Déroulement:

Pour cet exercice, les consignes sont simples.
Avant de commencer une tâche photographique, on prendra une photo pour référence et on notera son numéro de séquence.
La séance n'autorise de faire que 36 photos (l'équivalent d'un film 24x36).
Il est interdit de supprimer des photos de la carte mémoire.
Après 36 photos, le photographe s'arrête.
A la fin de la séance, le photographe fait à nouveau une photo et note son numéro de séquence.
Si par hasard il avait dépassé d'une ou deux unité le compte exact, on considérera qu'il avait "mal chargé son film" et que ces dernières vues supplémentaires sont illisibles.
Et si par hasard, il continuait à photographier, ses pairs considéreront pour toujours les photographies produites comme nulles et non avenues. Le résultat d'une tricherie.

Quand cet exercice est réussi, il est suggéré d'en augmenter la difficulté et de prendre un film de 24 vues (court film 24x36 ou long film 6x6), puis 16 (film 4,5x6), et enfin 12 vues seulement.

Intérêt:

Face à un médium rare et cher (le film), on se retient de photographier avant d'avoir regardé et réfléchi.
Regarder d'abord et réfléchir avant de faire la photo ne fera aucun mal à un photographe. Fut-il équipé d'un appareil numérique.

Suites:

vendredi 24 octobre 2014

Roman Jehanno / Why shooting fewer frames will make you a better photographer

"... (I) believe in a single and very powerful principal: Less is more. (...)
I really do think that the amount of pictures taken is counterproductive.
That’s why shooting fewer frames will make you a better photographer:
1) Spend your time wisely (...)
2) Plan in advance, not during your shoot (...)
3) Don’t dilute the moment (...)
4) Do one thing well (...)
5) Challenge yourself (...)"

Roman Jehanno / Why shooting fewer frames will make you a better photographer

lundi 13 octobre 2014

Kris Verburgh: Coucher de soleil...

Je déteste les photos de coucher de soleil (je préfère les regarder)... mais j'adore cette pensée: "We staan te vaak met onze rug naar een zon sondergang omdat we een selfie aan het nemen zijn" / "Nous tournons trop souvent le dos au coucher de soleil parce que nous sommes en train de prendre un selfie!"

 Kris Verburgh / Source: De Morgen, 13/10/2014

dimanche 27 juillet 2014

jeudi 3 juillet 2014

Bruno Dubreuil / La démarche photographique peut-elle être plus importante que la réalisation ?

"Pour certaines œuvres photographiques, cela va même beaucoup plus loin : le produit final, la photographie, n’a pas réellement d’importance. Car le plus important, c’est le processus qui a créé ces images. Voyons un peu cela."

Voir l'article complet

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Ex journaliste, informaticien, Ecolo, photographe, belge, bedonnant, grisonnant, polyglotte, passant quotidiennement trop heures derrière mon volant. Vous en voulez encore? Parlons plutôt photographie!